Derniers articles

mardi 23 novembre 2010

Sursaut!

Je ne résiste pas...

Noire Lagune dans le Juke box ados de Montreuil ? C'est par ici...
Et si vous cliquez sur "auteur" vous verrez une photo de moi en orange et découvrirez pourquoi je dédie cette session à mon ami et frère de plume Nicolas Cluzeau!

Allez, je retourne à mon roman...

vendredi 19 novembre 2010

A propos de L'Archipel des Numinées

Changement de blog... On ne peut rien faire avec over-blog. Alors, la nouvelle adresse est :


Vous pourrez avoir accès aux archives de l'ancien blog, et écouter la B.O. "boîtes à musique" de Cytheriae ! Bon voyage...

mercredi 17 novembre 2010

Belle au bois dormant

En ce moment : j'ai les cheveux trop courts, un roman en cours, un abécédaire "art, sexe & féminisme", une nouvelle à écrire pour hier, les dernière corrections d'Achéron, la co-écriture d'un jeu de rôles, une campagne S7M à préparer, des lectures en retard - sur les femmes, le féminisme et les pantalons entre autres. 
Alors, j'espère que vous ne m'en voudrez pas si durant quelque temps je mets ce blog en sommeil. 
Vous pourrez quand même me retrouver :
Ce dimanche 21, dès dix heures, au salon du livre de Creil.
Mardi 30, à partir de 22H au bar le Habibi (44 rue traversière, Paris 12ème). pour une soirée de lancement Llorona on the rocks en présence de l'illustrateur.
Les 3 et 4 décembre au salon du livre jeunesse de Montreuil.
Le 11 décembre, à partir de 14H, à la librairie des 4 chemins (31, rue de la clef, Lille) pour des dédicaces avec Fabien Fernandez.

mercredi 10 novembre 2010

AYESHA - Ange

J'ai acheté au salon d'Aix, dans la collection Intégrales sortie par Bragelonne pour ses dix ans, Ayesha - La Légende du Peuple Turquoise.

Dans les royaumes orientaux de Tanjor, le Peuple Turquoise est en esclavage depuis des millénaires. Mais il chérit une légende qui lui donnera un jour le courage de se révolter : la légende d'Ayesha, la déesse qui commandera aux étoiles et rendra la liberté à ses enfants condamnés.
La jeune reine Marikani n'est pas insensible à leur sort mais elle a d'autres soucis. De retour d'exil, elle espère rallier la cité d'Harabec et reprendre le trône dont on l'a écartée. Malgré tout son orgueil, elle aura bien besoin de l'aide d'Arekh, un galérien cynique et brutal dont elle a sauvé la vie. Ils n'ont rien en commaun. Leur rencontre va pourtant changer le destin de tout une civilisation, bien au-delà de ce qu'ils pouvaient imaginer.
Ceci est l'histoire d'une femme indomptable, de ceux qui l'ont aimée et de ceux qui l'ont trahie. C'est l'histoire d'une révolution.

A l'heure où j'écris ces lignes, j'ai presque terminé ce gros volume. C'est un excellent roman, avec une double thématique très forte, l'esclavage et le fanatisme,qui faitde cette trilogie un récit épique, tragique, jamais manichéen. Les personnages, attachants, sont portés par des forces qui les dépassent - et qui n'ont rien à voir avec les Dieux ou le Destin, mais bien plutôt leur éducation, leurs actes et ce que les autres projettent en eux. 
J'ai adoré - et je ne peux que le conseiller!!

vendredi 5 novembre 2010

Les Bijoux d'Alicia

Alicia a des doigts de fée, et crée de superbes bijoux de perles! Alicia est timide, aussi... Ci-dessous, une vidéo de ses créations... Pour la contacter ? Simple : vous lui envoyez un email, et le reste suivra!

mardi 2 novembre 2010

Llorona on The Rocks : trailer et souscriptions

Les souscriptions sont ouvertes ! Où, me direz-vous ? Sur le site d'Argemmios, et plus précisément en cliquant sur ce lien...


Quant au trailer, réalisé par Fab, le voici!


video

lundi 1 novembre 2010

Mi, début, réforme

Dilma Roussef est élue - et c'est plutôt une bonne nouvelle pour le Brésil.56 des voix, une jolie avance, non ? Si elle parvient à continuer les avancées de Lula, en y incluant un peu d'écologie, ce ne serait pas mal... Plus mitigé est le bilan de mi-manda d'Obama : je viens de lire un article de Médiapart, où on lui reproche essentiellement d'avoir sacrifié de nombreuses idées et de nombreux projets pour s'attirer les voix du centre, restant mou même sur des points qu'il avait promis de prendre en main - comme lla sécurité sociale ou  l'écologie : 

Le 31 mars, Barack Obama annonce un nouveau plan pétrolier qui prévoit d'ouvrir aux forages offshore de vastes zones de la côte atlantique, du golfe du Mexique et de l'Alaska. Aux yeux des défenseurs de l'environnement, c'est un mauvais poisson d'avril. Il va tourner au cauchemar trois semaines plus tard: le 22 avril, l'accident de la plate-forme Deepwater Horizon, installée par BP sur le puits de Macondo, tue onze personnes et provoque la plus grande marée noire accidentelle de l'histoire [...] les garde-côtes ont manqué de personnel et de moyens. Il a fallu attendre la fin mai, plus d'un mois après l'accident, pour que le président Barack Obama, réagissant à un sondage qui montrait que 60% des personnes interrogées jugeaient la réponse de l'Etat fédéral insuffisante, se décide à tripler les effectifs des équipes de secours!

L'intégralité de l'article est disponible sur Médiapart
Un autre article - celui qui faisait le bilan de ce mi-mandat disait grosso modo "avec la présidentielle de 2012 qui s'annonce, Obama va avoir à faire campagne, et donc surfer sur le compromis et le ramassage de voix"... 

Et pendant ce temps, en France, on enchaîne réforme sur réforme, toutes les structures républicaines de notre pays sont brisées, les unes après les autres, tout ce qui est social, humain disparaît - la dernière en date étant l'abrogation de la réduction d'impôts l'année du mariage, (c'est un "avantage", "avantage", comme le mot "privilège" est censé faire bondir le bon Français en lequel sommeille quelques restes de 1789, sur l'abolition des privilèges) toujours dans cette politique débile de "chasse aux niches", mais si possibles celles du "peuple", l'éducation est complètement saccagée, le ministère de la honte est toujours plus présent, tout ce qui est "vert" est systématiquement souillé, comme si toutes les réformes visaient à détruire radicalement le pays, le laisser brisé, en miettes - et peu importe la suite. Vendetta personnelle d'un mégalo ? Stratégie pour laisser le plus de merde possible au gouvernement qui succèdera et préparer 2017 ? l'un dans l'autre, et si l'on compare notre pays avec les USA - la comparaison semble stupide, mais on ne cesse de les avoir pour modèle, surtout dans ce qu'il y a de pire - ça me fait vraiment peur.
D'une, le fait qu'on tende à ne faire que deux grands partie. Deux, qu'on vote pour une "personne", non pour un programme (même si c'est toujours un peu le cas).Trois, que les personnes ne gouvernent que 4 ans effectifs sur 5 (sauf dans le cas actuel...) pour "faire campagne", et s'intéressent avant tout à leur cote de popularité... L'exemple de Obama bougeant parce que "60 de personnes sont pour" alors que les enjeux sont énormes, c'est aberrant. Quatre, et c'est à mon sens le plus inquiétant, que sous prétexte de rallier des voix, etc. on se retrouve avec un politiquement correct mâtiné de real politic, préférant ne pas trop chambouler les choses plutôt que prendre des risques... et servir son pays avant de servir sa personne.
Voilà. C'étaient les réflexions, abrégées, du matin.